Présentation Philippe BATREAU

Philippe BATREAU, passionné d’informatique dès le plus jeune âge et juriste de formation a créé  Epistrophe en 1999, après une première carrière dans l’administration publique. Directeur de mairie puis directeur des affaires juridiques de collectivités locales, il crée et écrit la rubrique juridique de la Lettre du Cadre Territorial et collabore aussi à la Gazette des Communes.
Pionnier de l’internet public, il crée en 1996 l’Association des Internautes Territoriaux et participe à l’aventure d’AdmiNet, rejoint le CA de la Fête de l’Internet, du chapite français de l’Internet Society et d’autres initiatives dans l’internet citoyen telles que l’ADULLACT.

En 2003, il crée le site leader pour les candidats aux concours de la Fonction Publique, qui devient Cap Public  avec le premier forum, gratuit, d’information de préparation des concours de la fonction publique.
En 2003 puis 2005, il participe au Sommet Mondial pour la Société de l’Information, puis à des Forums pour la Gouvernance de l’Internet, développant une expertise en Gouvernance de l’Internet.
Publiant sur le sujet, notamment dans Le Monde et Les Echos, il conseille des autorités publiques sur la gouvernance de leur domaine de premier niveau – cctld.
En 2010, Epistrophe commence ses activités en Côte d’Ivoire, dix ans plus tard la société, Epistrophe CI, leader en prestations web (site web, noms de domaine, SEO, marketing web, …) y compte 15 salariés. 
Homme de réseaux, en 2015 Philippe BATREAU est à l’initiative de la création de la French Tech Abidjan.
Dans le domaine de l’écriture, il a publié en tant que co-auteur en 2000 un ouvrage sur l’internet des collectivités locales aux éditions Foucher et collabore à des revues professionnelles ou spécialisées.
Depuis 2019, tout en supervisant les activités web, Philippe BATREAU s’est reconverti dans le coaching professionnel, accompagnant les entrepreneurs et dirigeants d’entreprise, rejoignant aussi en 2020  TAB France en tant que Senior Advisor.

En 2020, il rejoint aussi l’équipe de bénévoles de l’association H UP.